Décès de Soeur Fernande


Congrégation des Sœurs des Sacrés-Cœurs Le 14 juillet 2013

Sœur Fernande BATY - ( Sœur Marie Saint Gabriel) est entrée dans la paix du Seigneur le 13 juillet 2013, à l’âge de 89 ans, dans la 67 ème année de sa vie religieuse.

Sœur Fernande est née le 8 avril 1924 à Cheffois (85). Elle est l’aînée de deux sœurs. Elle rentre en congrégation en 1945 et fait Profession en 1946. Déjà enseignante avant son entrée, elle continue son travail près des enfants toute sa vie professionnelle. De 1946 à 1960, elle est adjointe successivement au Perrier, à Notre-Dame de Monts et à Thorigny (85). Elle est alors envoyée sur l’Ile de Noirmoutier, à Barbâtre où elle est directrice pendant 9 ans ; elle continue à la Chapelle -Thémer et à Saint Martin Lars, jusqu’en 1989. A l’âge de la retraite elle est de nouveau appelée à vivre sa mission à Barbâtre, elle y demeurer 20 ans. En 2009, elle est accueillie à la communauté des sœurs aînées aux Brouzils.

Discrète, intelligente, énergique, pétillante de vie, pleine d’humour, de relation facile, elle sait communiquer, accueillir : qualités qui font oublier son handicap.

Sr Fernande aime les enfants ; compétente dans sa profession d’enseignante, elle se donne toute entière à sa tâche. Une partie des vacances à Barbâtre, est encore au service des enfants : garderie, jeux, lecture…Au temps de sa retraite, elle participe à la catéchèse, au soutien scolaire. Elle continue avec savoir faire à s’occuper de la bibliothèque, de la sacristie. A l’église, elle a l’art des belles décorations appréciées des paroissiens. L’habitation de la communauté faisant partie de la maison de retraite, Sr Fernande se fait proche des résidents. Ainsi dans sa vie quotidienne, vit-elle sa mission de sœur des Sacrés Cœurs.

En arrivant à la communauté des Brouzils, Sr Fernande est déjà marquée par la maladie qui se développe progressivement au cours de ces quatre dernières années, altérant sa mémoire. Dans cette situation aussi, elle évoque les enfants. Ses amis de Barbâtre la visitent, lui manifestant reconnaissance et affection. Le personnel soignant apprécie sa simplicité, sa gentillesse et l’intérêt qu’elle leur porte.

Elle aime beaucoup sa famille ; ses nièces qui ont bénéficié de séjours au bord de la mer avec leur tante, lui sont très attachées. Famille doublement endeuillée aujourd’hui : une sœur de Fernande, Georgette, fatiguée depuis quelque temps, est décédée 2 heures après elle…

Alitée depuis 8 jours, Sœur Fernande se repose profondément, se réveille seulement quand elle est stimulée par une présence. Samedi après-midi, elle s’endort définitivement dans la paix du Seigneur, alors que deux sœurs prient à ses côtés.

"Si vous ne devenez comme les enfants, vous n’entrerez pas dans le Royaume des cieux. (Mt 18,3)