Rapport d’activités du Conseil Paroissial et Economique


L’ARGENT - LES FINANCES
 

QUESTIONS MOBILIERES ET IMMOBILIERES

Dans l’Eglise Catholique, chaque paroisse est l’unité de base de la vie de la Communauté Catholique. Elle a donc à gérer tout un domaine matériel : questions financières, immobilières… Pour cela, le curé de la paroisse est assisté par un Conseil Paroissial pour les Affaires Économiques d’une dizaine de personnes, hommes et femmes, renouvelé régulièrement. Et chaque année, par le bulletin paroissial, les comptes sont présentés brièvement. Mais les chiffres exacts et détaillés sont à la disposition de tous et consultables au presbytère. Les comptes sont approuvés par un commissaire aux comptes.

RAPPORT D’ACTIVITES 2012 - 2013

du CONSEIL PAROISSIAL pour les AFFAIRES ECONOMIQUES (CPAE)

 

  • Le Conseil

Durant l’année 2012-2013, le CONSEIL PAROISSIAL POUR LES AFFAIRES ÉCONOMIQUES s’est réuni plusieurs fois : environ tous les deux mois. Ordres du jour et comptes-rendus ont été classés dans le registre du CPAE tenu au presbytère, et qui peut être consulté.

  • Les comptes

La comptabilité de la Paroisse a été tenue régulièrement et présentée chaque trimestre en réunion. Les comptes 2012 ont été approuvés lors de la réunion du CPAE en date du 30 mars 2012. Un résumé en est communiqué à la communauté paroissiale et à tous par cette insertion dans le bulletin « Grand Large », N° 86, de ce mois de juillet 2013.

  • Le patrimoine

Le patrimoine, c’est le « cadeau des pères ». Il faut donc le conserver, l’entretenir et le transmettre. Il est constitué par les biens paroissiaux (sur toute l’Île) dévolus au long des siècles et par les finances disponibles soit à la Paroisse directement, soit en dépôt au diocèse, à l’Evêché de Luçon. Le programme des travaux immobiliers a été particulièrement important cette année. Voir le détail en page suivante. Après cette 1ère tranche, une suite est prévue à l’automne 2013 et à partir de janvier 2014. En matière de location, l’affectation des locaux pourra à l’avenir connaître des modifications. En effet, des ventes sont décidées pour les studios du VIEIL et des bâtiments à L’HERBAUDIERE.

  • Évangélisation et communication.

Une part significative du budget paroissial est consacrée à l’annonce de la Bonne Nouvelle. Elle se réalise par la catéchèse, pour laquelle la Paroisse prend en charge la moitié des frais, à égalité avec les familles. Elle se fait aussi par l’intermédiaire de ce Bulletin Paroissial « Grand Large » distribué dans les boîtes aux lettres à 4000 exemplaires l’hiver et à 5000 exemplaires l’été. Elle a lieu aussi avec la diffusion du mensuel « gratuit » « L’1visible » mis à la disposition de tous dans plusieurs lieux publics de l’Île. Il y a aussi les feuillets mis à la disposition des visiteurs des églises (le tirage est chaque année de 10 000 exemplaires). Enfin, l’accueil dans l’église de Noirmoutier chaque jour de juillet et août 2012 est organisé comme les autres années autour d’un dépôt de la Librairie Siloë tenue par une équipe de bénévoles. Merci à tous.

REALISATIONS 2012/2013

TRAVAUX - CHANTIERS - COÛTS

  • Presbytères

    Le plus gros chantier depuis des années a été celui du presbytère de NOIRMOUTIER.

  • Les travaux de toiture ont été entrepris le 18/09/2012 et terminés en décembre 2012 : reprise complète, isolation, traitement des charpentes.
  • Les travaux du 1er étage ont démarré fin septembre pour se terminer fin janvier 2013. Il s’agissait de redistribuer les 6 chambres existantes en 2 logements pour les prêtres permanents et 3 chambres pour les prêtres de passage, spécialement pour les prêtres qui viennent l’été en renfort de saison. L’isolation des pièces a été réalisée et leur équipement amélioré.
  • Réseaux. Ces travaux ont conduit à revoir totalement les réseaux d’eaux usées et d’eau pluviale, parfois inexistants. Cela a nécessité de longues et pénibles interventions dans les cours avant et arrière de la maison.
  • Rampe d’accès et cour d’entrée. C’est ce qui est le plus visible. Une rampe a été réalisée pour un accueil plus facile pour les poussettes de bébés, les fauteuils des personnes âgées ou handicapées, et l’accès en pente douce des personnes qui le souhaitent. Après cela, une reprise du revêtement de la cour s’imposait. Le coût total de l’ensemble de ces travaux avoisine les 100 000 €.

 

  • Tombes paroissiales

    Une visite dans 5 cimetières de l’Île a permis de recenser une vingtaine de tombes qui relèvent de la Paroisse (prêtres, religieux et religieuses, personnel de l’Eglise). Pour la première fois depuis plusieurs siècles (les tombes sont du 18ème, 19ème et 20ème siècles), un lourd programme de restauration a démarré le 18/10/2012. Ce chantier se poursuivra au moins jusqu’à l’automne 2013. Le coût des travaux s’élèvera à environ 20 000 €.

  • Églises, chapelles et objets d’art religieux

    A la suite de l’inventaire réalisé en 2011 par Monsieur Julien BOURREAU, Conservateur du Patrimoine à la Direction départementale de l’Action culturelle, la restauration de plusieurs oeuvres s’est poursuivie avec un financement partagé entre le Conseil Général (50 %), les Communes propriétaires des œuvres (25 %)et la Paroisse affectataire des lieux (25 %). Cette année voit revenir dans l’église de BARBÂTRE, après restauration, deux grands tableaux du 19ème siècle : LE ROSAIRE et L’EDUCATION DE LA VIERGE (Sainte Anne). Le coût pour la Paroisse est prévu autour de 5000 €. Par ailleurs, toujours dans l’église de BARBÂTRE, le Chemin de Croix a été complété par les 5 stations qui avaient disparu. Coût : 5000 €. Dans l’église de L’HERBAUDIERE, un imposant « Calvaire » vient d’arriver : œuvre contemporaine d’un sculpteur franco-américain d’origine hongroise. C’est un don de la famille du sculpteur pour la Paroisse qui n’a pris en charge que les frais de transport. Enfin, pour la chapelle du VIEIL, une statuette de la Vierge (art quimpérois) a retrouvé sa place après une aussi longue absence. Restauration à la charge de la Paroisse : 500 €
     

    PROGRAMME 2013 - 2014

    Le Conseil accompagne le curé dans la suite du programme :

  • Presbytère de NOIRMOUTIER : rez-de-chaussée, et remplacement de la chaudière usée.
  • Salle Blanc Moutier : pour un accueil chaleureux et pédagogique, une restauration complète est utile : isolation, distribution des salles, remplacement de la chaudière en panne.
  • Tableaux du VIEIL, de St. Philbert : études en lien avec les Collectivités locales (Région…).
    L’esprit qui anime la poursuite de ces chantiers, toujours lourds et parfois audacieux, a deux dimensions :
  • La mise à disposition d’équipements en bon état pour le service de la mission de la Paroisse : accueillir le mieux possible les paroissiens, réguliers et occasionnels.
  • Le souci de transmettre à nos successeurs des situations clarifiées et simplifiées, pour soulager la charge de travail à l’avenir, en tenant compte des possibilités du présent

Navigation

Articles de la rubrique